ACTU SENEGAL

Des Fabricants De Thés Britanniques Mis En Cause Pour Des Abus Sexuels Au Kenya Des Fabricants De Thés Britanniques Mis En Cause Pour Des Abus Sexuels Au Kenya

Single Post
Des fabricants britanniques de thés

Des fabricants britanniques de thés, dont la célèbre marque Lipton, ont été mis en cause lundi pour des abus sexuels commis sur plus de 70 employées par des responsables dans des plantations au Kenya, selon une enquête de la BBC.

« Plus de 70 femmes dans des plantations de thé kényanes détenues pendant des années par deux sociétés britanniques ont raconté à la BBC avoir été abusées sexuellement par leurs supérieurs », a rapporté la chaîne britannique sur son site internet.

Les plantations pointées du doigt appartiennent à Lipton Teas and Infusion, qui était il y a peu une filiale du géant britannique de l’agroalimentaire et des produits d’hygiène Unilever, ainsi qu’à sa compatriote James Finlay, filiale du conglomérat Swire.

Selon les témoignages recueillis par la BBC, plusieurs victimes ont affirmé n’avoir d’autre choix que de céder aux exigences sexuelles de leurs patrons pour obtenir ou conserver leur emploi. L’une d’elles dit avoir été infectée par le VIH.

Une journaliste de la chaîne, qui s’est fait passer pour une potentielle employée sur des exploitations appartenant aux deux entreprises, a elle-même subi des pressions pour consentir à des relations sexuelles en échange d’un travail.

Unilever, dont la vente de ses opérations au Kenya est intervenue pendant le tournage, s’est dit « profondément choqué et attristé » par les allégations, selon des propos rapportés par la BBC.

Le nouveau propriétaire, Lipton Teas and Infusions, assure avoir « immédiatement suspendu les deux managers » mis en cause dans le reportage et ordonné une « enquête complète et indépendante », selon la même source.

James Finlay a de son côté assuré à la chaîne avoir suspendu et dénoncé à la police l’un de ses responsables et ouvert une enquête pour déterminer si ses opérations au Kenya souffraient d’un « problème endémique de violence sexuelle ».

Sollicitées par l’AFP, les entreprises visées n’avaient pas répondu dans l’immédiat.

Unilever a concrétisé en juillet la vente pour 4,5 milliards d’euros de sa division de thés qui comprend 34 marques dont Lipton, Tazo et Pukka, au fonds CVC Capital Partners.

Auteur: Senewebnews – Seneweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page