ACTU SENEGAL

Ziguinchor : Un élève Déchire Le Caftan D’un Proviseur Avant De L’insulter Ziguinchor : Un élève Déchire Le Caftan D’un Proviseur Avant De L’insulter

Single Post
Ziguinchor : Un élève déchire le caftan d’un proviseur avant de l’insulter

La violence s’est encore invitée dans l’espace scolaire ! Cette fois-ci, c’est au lycée de Kénia, dans la commune de Ziguinchor, où un élève d’un autre établissement a déchiré le caftan du proviseur, avant de l’insulter, selon des sources de Seneweb. Il a été arrêté, puis déféré par les policiers du commissariat central de Ziguinchor. Détails !

Un fait gravissime est survenu vendredi dernier au lycée de Kénia, à la périphérie de la commune de Ziguinchor où le proviseur de l’établissement a été violenté, puis offensé par un élève.

Tout est parti lorsque les élèves du lycée de Djibock, en grève, sont venus, vendredi dernier, au lycée  de  Kénia pour déloger leurs camarades. Mais les grévistes se sont heurtés au refus du proviseur. Le chef de l’établissement de Djibock a intercepté les intrus pour les prier de ne pas perturber les cours. Mais l’un des grévistes a refusé d’obtempérer. Et contre toute attente, le lycéen M. D. de Djibock a déchiré le caftan du proviseur du lycée de Kénia pour forcer le passage. Et pire, l’indélicat élève a insulté publiquement ce chef d’établissement.

Se sentant offensé, le  proviseur a déposé une plainte au commissariat central de Ziguinchor contre l’auteur des faits. Suite à l’enquête ouverte, les hommes du commissaire Dialllo ont arrêté, puis placé en garde à vue l’élève incriminé.

Selon des sources de Seneweb, M. D. est  poursuivi pour trouble à l’ordre, outrage et violence à agent dans l’exercice de ses fonctions.

Un élève poignarde son camarade

Au lendemain de cette altercation, samedi, trois lycéens de Djibock encagoulés ont tenté une nouvelle fois de déloger leurs camarades du lycée de Kénia. C’est sur ces entrefaites qu’un élève du trio a poignardé un élève qui ne voulait pas que leurs cours soient perturbés. Heureusement, la victime s’en est sortie avec des blessures légères.

Aux dernières nouvelles, les trois lycéens incriminés ont été arrêtés par la police de Ziguinchor. Le trio a été placé en garde à vue pour trouble à l’ordre public, violence et voie de fait.

Au terme de l’enquête, tous ces quatre élèves du lycée de Djibock ont été présentés, lundi dernier, au procureur de la République près le tribunal de grande instance de Ziguinchor.

Auteur: Mor Mbaye CISSE – Seneweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page