ACTU SENEGAL

Pourquoi Le But De Griezmann N’aurait Pas Dû être Annulé Pourquoi Le But De Griezmann N’aurait Pas Dû être Annulé

Single Post
le but annulé de Griezmann lors du match contre la Tunisie

La France s’est finalement inclinée contre la Tunisie 0-1 au terme d’une fin de match pour le moins confuse. En effet, alors qu’Antoine Griezmann venait d’égaliser pour les Bleus dans le temps additionnel, l’arbitre a sifflé la fin de la rencontre avant de… revenir sur sa décision. Une annulation qui suscite le débat, à plus d’un titre.

Personne ne s’y attendait. Même pas TF1 qui a rendu l’antenne après le premier coup de sifflet final de M. Conger. De nombreux spectateurs français ont dès lors sans doute quitté l’écran, persuadés que leur équipe venait d’arracher le nul in extremis. Il n’en est rien: but annulé et victoire des Tunisiens.

Une situation rarissime. Le jeu reprend pour quelques secondes à peine avant que l’arbitre ne mette définitivement un terme à la rencontre. Un scénario rocambolesque heureusement sans conséquence: l’équipe de France termine néanmoins première du groupe D et cette défaite ne change rien au classement.

Hors-jeu, pas hors-jeu?

Mais les Français n’en démordent pas, et pour cause: ce but n’aurait sans doute pas dû être annulé, selon l’ancien arbitre international Joël Quiniou. L’expert, qui a officié au plus haut niveau dans les années 80 et 90, notamment lors des Coupes du monde 86, 90 et 94, évoque un point du règlement relatif au hors-jeu. M. Conger a considéré qu’Antoine Griezmann était en retour de hors-jeu et ne pouvait donc pas participer à l’action. Or, un “joueur ne peut être signalé en position illicite si c’est un adversaire qui remet le ballon involontairement”, confie Joël Quiniou à France info: “Griezmann n’a pas gêné du tout sur le premier centre, il n’a pas joué le ballon, et ne peut être signalé hors-jeu”, insiste-t-il.

Deschamps perplexe

Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, a également partagé sa perplexité en conférence de presse: “Je suis en attente d’une réponse sur le règlement”, a-t-il assuré devant les journalistes. “L’arbitre a sifflé le coup d’envoi et la fin du match. A-t-il le droit de revenir sur le but? Je ne suis pas sûr”, s’interroge-t-il. La Fédération française a annoncé son intention de déposer une réclamation officielle auprès de la Fifa. Elle doit être introduite dans les 24h après la rencontre.

Protocole de la VAR

Selon une source arbitrale interrogée par l’AFP, cette situation contreviendrait en outre au protocole officiel de la VAR. “Dès lors que le coup d’envoi a été donné (NDLR: les Tunisiens ont remis la balle au centre et relancé le jeu), il est impossible de revenir à la situation de hors-jeu”, explique cette source. Le règlement, consulté par l’AFP, semble d’ailleurs clair à ce sujet: “Si le jeu a repris après avoir été arrêté, l’arbitre ne peut effectuer une analyse sauf en cas d’identité erronée ou en cas d’infraction passible d’exclusion telle qu’un comportement violent, crachat, morsure, et/ou propos ou actes blessants, grossiers ou injurieux”, précise-t-il.

Bref, cette phase n’a pas fini d’alimenter les discussions. Sollicitée ce mercredi soir par l’AFP, la Fifa n’a pas encore réagi publiquement à “l’incident”…

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page